Hélène Delafaurie

Hélène Delafaurie

Thot Spirit, la Thérapie par le Son,
 

En poste chez Thot Spirit, la Thérapie par le Son, Association Santé et Style de Vie

 

Précédents : Université Paris 1 Pantheon Sorbonne

 

    En résumé

    Après 24 ans de Japon je suis rentrée en France: 2,7 millisiverts dans l'atmosphère, 5 après la pluie, je préfère vivre plus sainement sous le ciel de Normandie. On dit toujours que la Bretagne est radio-active, mais ça ne dépasse pas les 0,3. La réinsertion est un peu difficile: la sécu ne peut pas imaginer un client sans carte vitale et bat des ailes comme une poule affolée, nul endroit à moi pour me poser et ranger le contenu de mes 3 valises, ... mais les amis sont super. Je reprends mes activités et je vais en ajouter d'autres! Je suis maintenant bien entrée dans le 3ème âge, 68 ans aux vendanges 2015, et je viens de faire une reconversion complète. Je suis passée de professeur d'université à l'université de Tokyo à "thérapeute par le son" , "aromathérapeute", conférencière sur la santé et le style de vie. Pendant mes dernières années à l'université j'ai suivi des formations, j'ai ouvert mes sites, j'ai commencé les conférences. J'ai déménagé un mois après avoir pris ma retraite et je vis enfin comme j'en ai toujours rêvé. En effet je voulais faire ma pharmacie au départ, et être herboriste, soigner avec des plantes, concocter des médicaments naturels. Pour des raisons familiales, je me suis retrouvée en fac de Sciences Économiques où je suis allée jusqu'au doctorat. Et je suis devenue professeur d'université, mais avec toujours le regret de ne pas avoir réalisé mon rêve de plantes et de médecine naturelle. Toute ma vie je ne me suis soignée qu'avec des tisanes et de l'homéopathie, de l'acupuncture et enfin avec les huiles essentielles. Ayant eu un problème grave de stress et de dépression, j'ai fait une thérapie par le son de Patricia Joudry: ce fut une révélation! Peut-on rêver d'une thérapie plus douce que d'écouter de la musique classique dans laquelle on injecte au moyen d'une oreille électronique (merci Docteur Tomatis) des hautes fréquences qui nourrissent le cerveau, font faire de la gym à mon oreille moyenne, régulent la production de neurotransmetteurs et permettent aux enfants hyperactifs ou/et dyslexiques de lire et d'écrire sans problème. Mon stress a disparu, ma légère perte d'audition aussi, et j'avais trouvé le moyen d'assurer mon avenir d'une façon qui me plaisait. J'ai maintenant 2 livres publiés sur Amazon.fr: CANCER: Les thérapies dont votre oncologue ne vous parlera jamais: La Thérapie Nutritionnelle du Dr. Gerson et Soignez-vous avec les sons. Un roman va bientôt paraître sous un autre nom de plume. Et en cours un guide sur les vaccins et la pharmacie du samedi soir, celle qui se trouve dans votre réfrigérateur. Si vous avez des questions du style "comment faire passer une rage de dent un samedi soir" ou le mal d'oreille du petit au milieu de la nuit, écrivez-moi, je commence à être imbattable!

Parcours

 

Seule et unique responsable

Chez Thot Spirit, la Thérapie par le Son, Association Santé et Style de Vie

De 2009 à aujourd'hui
Dans mon poste de titulaire à l'université de Tokyo (nationale), j'étais professeur de Français Langue Étrangère, mais je faisais aussi des cours de Marketing International à l'université du Japon (université privée). J'ai maintenant pris ma retraite et depuis 2 ans je me suis lancée dans le ...
Lire la suite
 

Université Paris 1 Pantheon Sorbonne, Paris

Le marketing direct, Doctorat Sciences Economiques

De 1974 à 1975
Ma nouvelle formation est "Thérapeute par le Son" et "aromathérapeute" et je ne suis plus du tout branchée université.

Compétences

 
  • Acouphènes
  • Aromathérapie
  • Dyslexie
  • Education
  • Médecine
  • Médecine douce
  • Musicothérapie
  • Santé

Langues parlées

 
  • anglais

Centres d'intérêt

 
  • La peinture sur soie
  • et les médecines alternatives et traditionnelles de tous les pays. Les produits non-toxiques à se mettre sur la peau ou pour faire le ménage.
  • les dégustations de grands vins (j'avais monté un club de vin à Tokyo)